De moi à vous

On voit rouge ? Le rouge nous monte aux joues ?

                                   

Le rouge est en Occident la première couleur que l’homme a maîtrisée, aussi bien en peinture qu’en teinture.
Dès – 30 000 ans, l’art paléolithique utilise le rouge, obtenu notamment à partir de la terre ocre-rouge: voyez le bestiaire de la grotte Chauvet. Au néolithique, on a exploité la garance, cette herbe aux racines tinctoriales présente sous les climats les plus variés, puis on s’est servi de certains métaux, comme l’oxyde de fer ou le sulfure de mercure… La chimie du rouge a donc été très précoce, et très efficace. D’où le succès de cette couleur.

Mon géranium rouge

C’est probablement pourquoi elle est longtemps restée la couleur «par excellence», la plus riche du point de vue matériel, social, artistique, onirique et symbolique . C’est presque un pléonasme de parler de couleur rouge, c’est redondant, tant le rouge possède en lui quelque chose d’une d’essence de la couleur. Etre coloré, ce serait d’abord être rouge. A cause du sang ? A cause de la passion ? A cause du coquelicot ? En fait, d’abord à cause de l’étymologie. Des mots comme coloratus en latin, ou colorado en espagnol, signifient à la fois « coloré » et « rouge ». En russe « krasnoi » veut dire « beau » ET « rouge ». Il y aurait une primauté, une suprématie du rouge, dite couleur chaude, vivace. Il y aurait une puissance du rouge, une puissance à double tranchant, puis qu’il convoque symboliquement et dans la même matière l’amour et le mal, pour ne citer qu’eux. Le rouge serait cet enfant prodige et chimique, traînant derrière lui, quelques siècles de fureur, d’interdit, de mystère et de domination.
Et le Petit Chaperon… rouge qui s’aventure lui aussi dans la forêt du Moyen Age?
Dans toutes les versions du conte (la plus ancienne date de l’an mille), la fillette est en rouge. Est-ce parce qu’on habillait ainsi les enfants pour mieux les repérer de loin comme des historiens l’ont affirmé? Ou parce que, comme le disent certains textes anciens, l’histoire est située le jour de la Pentecôte et de la fête de l’Esprit saint, dont la couleur liturgique est le rouge? Ou encore parce que la jeune fille allait se retrouver au lit avec le loup et que le sang allait couler, thèse fournie par des psychanalystes? Préférons lui l’explication sémiologique: un enfant rouge porte un petit pot de beurre blanc à une grand-mère habillée de noir… Nous avons là les trois couleurs de base du système ancien. On les retrouve dans d’autres contes: Blanche-Neige reçoit une pomme rouge d’une sorcière noire. Le corbeau noir lâche son fromage – blanc – dont se saisit un renard rouge… C’est toujours le même code symbolique.

Du rouge jusque dans la tranche de mes livres


S’il est une couleur qui vaut d’être nommée comme telle, c’est bien elle! On dirait que le rouge représente à lui seul toutes les autres couleurs, qu’il est LA couleur.

Frida Kahlo et son écharpe rouge

Et c’est pourtant vrai que j’adore le rouge et que toujours j’ai une petite touche de rouge sur moi : le rouge Yves Saint laurent pour la bouche, beau rouge profond ou robes rouges, écharpes rouges, coussin avec une touche de rouge, géraniums rouges évidemment…La garantie d’une bonne mine et de l’éclat dans la grisaille ou sous le grand soleil !

Déco coquelicot pour femme rêveuse
Et vous vous portez du rouge ?

Dominique Mallié

15 commentaires

  • Isalès - Les Jolies Quinquas

    Bonjour Dominique! Tu es rouge passion, c’est certain. Jaime beaucoup le rouge, c’est vrai que c’est LA couleur et ton rappel à travers l’histoire est intéressant. Les coussins de mon salon sont rouges! Pourtant côté vêtements je suis plus encline aux couleurs froides comme le bleu… et mon rouge à lèvres n’est jamais rouge, j’ai les levres trop fines pour ça bises!

    • Dominique

      Ah le rouge, il est si présent en nous mais toujours dans une forme de fièvre … le rouge c’est la passion avec toute son origine latine, la couleur par essence comme je le dis . Tu crois qu’un joli rouge ne t’irait pas ? Je crois bien que si… 🙂 des bises

  • catherinesentimots

    Très bel article, bien documenté, j’aime apprendre ainsi, dans la légèreté !
    Cette couleur vous va bien, moi je n’en porte jamais à part mon rouge à lèvre. Mon truc à moi c’est le bleu….

  • Sapiens

    Pour approfondir ce sujet, on peut s’intéresser à Michel Pastoureau, historien des couleurs et à Alain Corbin, historien des émotions. Des conférences passionnantes sont visibles sur Youtube 🙂

  • sophie cour

    Bonsoir Dominique, j’ai appris beaucoup, beaucoup de choses dans cet article . Le rouge vous va à ravir. Vous êtes lumineuse en effet en plus d’être une femme très intéressante. Je crois reconnaitre la terrasse du Musée Bonnard au Cannet, je me trompe ? J’y étais il y a quelques semaines …. Une belle fin de soirée à vous !

    • Dominique

      Oui exactement, j’ai passé le week end à Cannes et nous en avons profité pour visiter le musée Bonnard, avec mon fils. A très vite !

  • Stéphanie

    Le rouge est une couleur que j’aime porter et qui me donne bonne mine et une certaine assurance. Il existe près de chez moi la manufacture de Villeneuvette où sous Louis XIV on teignait les tissus des militaires avec une baie rouge La Garance qui poussait tout autour. Voilà à quoi ton article m’a fait penser. Belle soirée

    • Dominique

      Merci Stephanie, je n’avais pas vu ton commentaire,je ne remonte pas assez dans les articles. En effet la Garance est une plante très utilisée pour obtenir une belle couleur rouge. ( ça me fait penser au roman de Stendhal  » le rouge et le noir  » , le rouge figurant l’habit militaire. Elle se visite cette manufacture ? Merci encore et désolée pour cette réponse tardive . Belle fin de soirée

Exprimez-vous !

%d blogueurs aiment cette page :